Comment s’étirer simplement les mollets ?

Aujourd’hui c’est de votre chaîne postérieure qu’on vous invite à prendre soin et plus particulièrement… vos mollets !

La petite info à retenir avant lecture de notre article : prenez votre temps à chaque positions que nous avons choisies et… de les maintenir au minimum 30 secondes. N’hésitez pas à relire l’article sur les étirements des fessiers.

Etirement 1 :

L’étirement de base ! Positionnez votre pied contre un mur de façon a avoir la cheville pliée. Laissez le talon plaqué au sol. A vous de jouer pour choisir l’intensité… c’est votre appui qui augmente plus ou moins la tension. Notre conseil : Cet étirement est très efficace surtout quand vous sentez la crampe arrivée !

Etirement 2 :

Toujours contre un mur, positionnez-vous debout, en position fente (un pied devant l’autre, avec un genou fléchie et l’autre jambe arrière tendue). Quand vous êtes prêts, amenez doucement le haut de votre corps vers l’avant. Si pour les moins souples (comme Laurina à contrario de la souplesse d’Elsa) ressentent une tension dans le mollet, c’est normal ! Vous savez ce qu’il nous reste à faire. Notre conseil : le talon de la jambe arrière doit toujours rester plaqué au sol.

Etirement 3 :

Pour le dernier étirement vous avez besoin d’un l’elastiband. En position assis et jambes tendues au sol, entourez l’élastique (ou corde a sauté) à vos pieds joints. Vous sentez une tension au niveau des solaires ? Parfait, pour l’augmenter ramenez votre buste vers vos jambes. Notre conseil : Si vous vous sentez « raides » après vos séances d’entraînement, n’hésitez pas à vous étirer avec l’élastique. Cet accessoire est une vraie aide quand il est bien utiliser ! (on vous prépare un article très complet à son sujet)